Les envies de femmes enceintes les plus inattendues



Pendant une grossesse, l’équilibre hormonal des femmes est bousculé, ce qui modifie leur odorat, leur goût mais aussi leur sensibilité générale. Ce moment particulier de la vie peut être vécu de manière très différente selon les femmes, voire même selon les grossesses pour une même femme. Elles peuvent être pleines d’énergie ou très fatiguées, être déprimées ou rayonnantes. Bref, s’il y a une seule règle, c’est que leurs sensations et leurs sentiments sont souvent extrêmes. Si votre copine est enceinte, vous observez certainement des modifications dans ses habitudes et ses envies. Voici quelques exemples de leurs envies les plus surprenantes :

La classique envie de fraises

Celle-ci est la plus connue, mais elle n’est pas la plus surprenante. Une étude anglaise révèle que les femmes enceintes du Royaume-Uni ont un penchant pour les olives farcies au lait caillé, les cornichons trempés dans le chocolat liquide, et même le pain frotté à l’ail et nappé de yaourt à la fraise ! Certaines végétariennes ont des envies irrépressibles de viandes, et d’autres passent leur temps à mâchouiller des chewing-gum…

La moins classique envie de manger du caoutchouc

La grossesse est parfois le moment où l’on a envie de manger des choses immangeables, comme du caoutchouc, du charbon, de la terre ou des objets du quotidien. Soyez vigilants car ces envies pour le moins étranges peuvent être le signe d’une carence en fer ou en vitamine C. Les changements hormonaux sont la cause de ces envies bizarres, comme des éventuelles nausées du premier trimestre de grossesse. Il faut cependant veiller, à côté de ces envies vraiment bizarres, à respecter un régime alimentaire équilibré et varié.

etre enceinte

L’envie de se faire dorloter… comme un bébé

Le bébé n’est pas encore arrivé mais la grossesse peut être un moment de régression pour la maman.Il peut lui sembler qu’elle ne maîtrise plus son corps et ses envies. Et en effet, celui-ci, bouleversé par les hormones, peut réagir de manière tout à fait inhabituelle et quelque peu régressive. Certaines mamans, dès le début de leur grossesse, n’hésitent pas à demander de l’aide pour s’habiller, mettre leurs chaussures, faire tous ces gestes du quotidien qui ne sont pourtant pas encore rendus difficiles par leur ventre. Des « caprices » de femme enceinte ou une envie de se faire dorloter ? C’est à discuter au sein du couple.

L’envie de sexe ?

Les changements hormonaux modifient également la libido des femmes pendant leur grossesse. Certaines ont un désir complètement exacerbé, et pour d’autres, c’est le calme plat. Si la grossesse se passe bien, il n’y a aucune contre-indication particulière pendant ces neuf mois. Tant que le futur papa arrive à s’adapter sans heurts à ces nouvelles envies et que le couple peut discuter de ces modifications de libido, ce n’est pas un problème.

L’envie de tout ranger

Si votre femme est habituellement désordonnée, ne soyez pas surpris si elle se met à tout ranger derrière vous et qu’elle fait la poussière tous les jours. En fin de grossesse, elle prépare son nid pour l’arrivée de votre enfant. Dans la même idée, il ne faut pas mettre sur le dos de l’ennui du congé maternité les envies de coudre et de repasser chez les femmes pour qui ce n’est pas habituel. L’envie de préparer au mieux la venue d’un enfant peut générer chez les femmes enceintes ce type de comportement : elles apprennent la couture, le tricot, ces activités assez traditionnelles dont elles pouvaient par ailleurs se moquer avant d’être enceintes.